RENCONTRES AVEC LES ESPERANTISTES DES VILLES JUMELÉES

Les espérantistes des villes jumelées
d'Alkmaar (NL), Darmstadt (DE) et Troyes (FR) et d'autres encore
ont l'habitude de se retrouver .
Sans barrière linguistique, grâce à l'Espéranto ,
pendant quelques jours d'amitié et d'échanges 
ils peuvent converser, rire et chanter... sans interprète !!!
*********************************************************************************************************************************************************
ASCENSION 2015 À ALKMAAR (NL)
Ĝemelurba renkontiĝo en Alkmaro

Dum la ĉielira semajnfino, de ĵaŭdo la 14a ĝis dimanĉo la 17a de majo, okazis en Nederlando ĝemelurba renkontiĝo organizita de la alkmara  grupo.

Niaj  gastigantoj  preparis  por  ni  ĉiuj (germana  grupo el Darmstadt,  itala grupo el Brescia, hungara grupo el Tata kaj ni, franca grupo el Troyes) belegan tre diversan kaj multe  interesan  programon.

Ĉar  ni  loĝis  proksime de la maro en Petten (en la ĉirkaŭaĵo de Alkmaro) ni  profitis  de  tiu : tuj  post nia alveno kaj  post simpatia  kaj  varmeca  akcepto de niaj  nederlandaj  amikoj  - per  kafo,  teo  kaj  kukoj ! - post nia  instalaĵo en nia loĝejo, ni promenis  laù  la marstrando por vidi  grandiozan  sunsubiron… Tiu  unua  promenado  estis  ideala  okazo  (re)interkonatiĝi.

Denove vendredon matene ni havis rendevuon  kun la maro  dank'al tri  tre diversaj  sed same agrablaj  agadoj : prelego pri « sablo kontraŭ maro », promenado  sur la  strando  por  spekti la akvo-laboron, kaj kolekto de konkoj kun trueto por fari  postagmeze  kune kun ventsonorilojn.  Tiu originala kaj luda manaktivaĵo multe plaĉis kaj ankoraŭ favorigis la  parolajn interŝanĝojn.

Vespere post  bongustega  vespermanĝo niaj  organizantoj  regalis  nin per  koncerto en  kiu  partoprenis  kelkaj  el niaj  gastigantoj.  Loterio  dum la  paùzo  eldorlotis  iujn  inter  ni  per libroj  kaj donacetoj.

Sabaton  matene ni  vizitis  la  historian  preĝejon  de  Schermerhorn.  En tiu ĉi vilaĝo  staras  ankaù  malgranda  dometo, kiu  ŝirmis  familion  el  ses  anoj  en  26  kvadratmetroj ! Poste, ni  vizitis  muelejon (simbolo de Nederlando !) kaj havis boatveturadon tra Eilandspolder : estis tre agrabla, ripoziga kaj samtempe instrua ĉar ni vidis multajn nekonatajn birdojn, florojn, ktp. Ni renkontis aliajn bestojn en medio-protekta farmbieno  de Middenbeemster :  bovinojn kaj eĉ kaprinojn. Ankaŭ ni spektis la mekanikan melkadon de la bovinoj…

La  kultura  vespero  ebligis  la  malkovron de la talentoj  de niaj italaj kaj hungaraj amikoj : ĉu kante, ĉu poezie ! Denove por finigi la vesperon ni aŭskultis muzikon dank’al la nederlanda ĥoro Malvo,  kiu kantis esperante sed ankaŭ nederlande.
Dimanĉon matene ni vizitis lokon kiu proponis la alian simbolon de Nederlando (post la muelejoj !) :Tulpenland (Tulip-lando) kie centoj da multkoloraj tulipoj konstituas veran paradizon – kiel estas skribata !

Post lasta teo aŭ kafo ni devis bedaùrinde forlasi la Tulip-landon kaj pli malĝoje la Nederlandon kaj niajn karajn gastigantojn, kiuj tiel bone kaj kore akceptis nin kaj prizorgis pri ni, esperante revidi  ĉiujn  eble dum la venonta renkontiĝo en… Troyes (Francio) !
                                          Annie Galich (esperanto10)










Rencontre espérantiste des villes jumelées à Alkmaar.

Organisée par les espérantistes d’ Alkmaar, une rencontre des groupes espérantistes des villes jumelées a eu lieu aux Pays Bas pendant le week-end de l' Ascension, du jeudi 14 jusqu'au dimanche 17 mai.

Un excellent programme, varié et très intéressant, avait été préparé par nos hôtes hollandais pour nous tous (des Allemands de Darmstadt, des Italiens de Brescia, des Hongrois de Tata et des Français de Troyes).

Logés à proximité de la mer, à Petten (banlieue d’Alkmaar) nous avons pu en profiter, dès notre arrivée : après un sympathique et chaleureux accueil de nos amis hollandais, accompagné de café, de thé et mignardises, nous nous sommes promenés sur la digue pour admirer un magnifique coucher de soleil… Cette première sortie fut l'occasion idéale pour faire connaissance ou se retrouver.

De nouveau vendredi matin, nous avions rendez-vous près de la mer pour trois activités agréables et très diverses : un exposé sur «  le sable contre la mer » , une promenade sur la plage pour découvrir le travail des vagues puis la recherche de coquillages avec un petit trou, pour fabriquer des « carillons à vent », l'après-midi. Cette activité manuelle originale et ludique a ravi les participants tout en favorisant la communication en espéranto.

Le soir, après un excellent dîner, les organisateurs nous régalèrent d’un concert auquel participaient quelques- uns de nos hôtes. Pendant la pause, certains d'entre nous eurent la chance de gagner livres et petits cadeaux à la loterie.

Samedi matin, nous avons visité l'église historique de Schermerhorn. Dans ce village on peut voir aussi une toute petite maison de vingt-six m² qui a abrité une famille de six personnes ! Ensuite, nous avons visité un moulin  (symbole de la Hollande) puis nous avons navigué en bateau dans l'Eilandspolder : ce fut un moment très agréable, reposant et en même temps instructif car nous y avons découvert beaucoup d'oiseaux, de fleurs inconnus, etc. Nous avons rencontré d'autres animaux dans la ferme de la réserve de Middenbeemster :des vaches et même des chèvres. Là, nous avons assisté à la traite mécanique des vaches .

La soirée culturelle nous permit de découvrir les talents de nos amis italiens et hongrois en chansons ou en poésies. Pour finir la soirée, nous avons assisté à la prestation du chœur hollandais Malvo qui a chanté en espéranto et en hollandais.

Dimanche matin, nous avons visité un autre lieu, symbole de la Hollande (après les moulins) : Tulpenland (le pays des tulipes) où des centaines de tulipes multicolores constituent un vrai paradis - comme c'est écrit !

Après un dernier thé, un dernier café, nous avons dû à regret, quitter Tulipes-land et encore plus tristement la Hollande et nos chers amis, qui ont su tellement bien nous accueillir et s'occuper si cordialement de nous, en espérant nous revoir tous bientôt, à l'occasion de la prochaine rencontre à …Troyes !

Annie Galich (esperanto10)


JUIN 2011 À DARMSTADT (DE)



Du 2 au 5 juin 2011, des membres de Esperanto 10 ont répondu à l'invitation de leurs amis espérantistes de Darmstadt, qui organisaient cette année la rencontre des villes jumelées.

Pendant ces journées d'amitié et de partage, outre nos amis de Darmstadt, ils ont rencontré les espérantistes de Alkmaar (NL) et de Brescia (IT) , étaient également présents un ukrainien et deux hongrois .

La communication s'est faite sans aucune difficulté grâce à la langue équitable : l' espéranto.

Une Europe sans frontières linguistiques ?
 Ce n'est plus une utopie ......
...... pour les espérantophones !



Du 17 au 20 mai 2007, des Espérantistes de l’Aube se sont retrouvés comme chaque année depuis près de 25 ans, mais cette fois à Darmstadt, avec ceux d’Alkmaar, dans le cadre des jumelages avec Troyes, à l’occasion du week-end de l’Ascension.

C’est bien sûr dans la langue de Zamenhof, initiateur de l’Espéranto en 1887, que se sont effectuées les retrouvailles et les différentes visites : le très intéressant Musée des Cosmétiques pour cheveux Wella, entreprise créée par Franz Ströher en 1880 ; le Musée des Chemins de Fer de la gare Kranichstein, où nous nous sommes rendus en train à vapeur.

Le lendemain fut consacré entièrement à la vieille petite ville de Seligenstadt sur le Main, où nous avons traversé 2000 ans d’Histoire, visité la basilique, le monastère bénédictin, le jardin médicinal reconstitué

d’après une gravure sur cuivre de Johann Strindbeck de 1712, profité de la Foire aux différents métiers et artistes traditionnels,et terminé par la visite d’une petite fabrique de bière familiale.

Ce fut très vite le dimanche matin, le moment des (au-revoir) après avoir chanté et échangé une dernière fois… Rendez-vous fut pris pour l’an prochain à Alkmaar pour fêter les 50 ans de jumelages entre nos villes…


MAI 2006 À TROYES


Troyes Ascension 2006
Rencontre des espérantistes des villes jumelées
d'Alkmaar, Darmstadt et Chesterfield à Troyes du 25 au 28 mai 2006.

Pendant quatre jours une cinquantaine d'espérantistes s'est intéressée à la vie culturelle et aux spécialités de notre région : de l'andouillette aux livres millénaires de la médiathèque, du vieux Troyes au champagne, de l'atelier Renoir aux cadoles, en passant par un site archéologique et l'origami... le tout dans la langue de Zamenhof...


En 2005 nous nous sommes retrouvés à Alkmaar (NL).


Alkmaar Ascension 2005

Les membres d'Espéranto 10 à Alkmaar


8 espérantistes à Alkmaar

Dans le cadre des Jumelages de la ville de Troyes avec Alkmaar, Darmstadt et Chesterfield, les Espérantistes ont coutume de se retrouver chaque année au week-end de l’Ascension. En 2005 c’était au tour d’Alkmaar d’organiser cette rencontre et de nous donner rendez-vous dans la maison de quartier De Deel, à Heerhugowaard, ainsi qu’à leurs amis de Tata, en Hongrie, ville jumelée avec Alkmaar. Ce sont donc une petite centaine de Hongrois, d’Allemands, de Néerlandais et de Français qui ont pu allègrement communiquer pendant 4 jours dans la langue internationale Espéranto.

Alkmaar se trouve au nord de la Hollande, à 2 mètres en dessous du niveau de la mer, une vieille ville toute de briques et de canaux, célèbre par son marché aux fromages depuis 1365 sur la place de la Pesée Publique chaque vendredi matin.

Nos espérantistes ont eu d’ailleurs l’occasion de faire (à l’ancienne !) eux-mêmes leur fromage à la fromagerie Zeilzicht.

Les activités proposées par nos amis d’Alkmaar ont été nombreuses et variées, toujours très intéressantes : de la commémoration le soir de notre arrivée, en hommage aux victimes de toutes les guerres, à l’envol des cerf-volants, faits de nos mains, le dernier jour sur la plage d’Egmond sur mer, au bord de la Mer du Nord, destinés à former sur fond de ciel bleu (mais oui : entre les averses !) le mot ESPERANTO pour les cent ans d’Espéranto aux Pays-Bas, après la visite du phare Jan van Speyck et du centre de secours en mer… de la visite de la petite maison de Neeltje Pauw, conservée en l’état depuis un siècle, près du village typique de De Rijp, à celle de l’usine ultramoderne d’incinération des déchets … entre les conférences, "Diversité culturelle et identité culturelle" et "Identité européenne ou identité mondiale", les concerts de la chorale Malvo, du chanteur Woody et du groupe Kajto, de retour d’une tournée de deux mois en Amérique du Nord, tout ça dans la langue de Zamenhof bien sûr !…le programme fut bien rempli, auquel il a fallu absolument échapper pour admirer les champs de tulipes colorées et les fiers moulins, essentiellement destinés à l’assèchement des polders…

Tous ont été enchantés de leur séjour et sont déjà en recherche pour préparer la prochaine rencontre… : en effet ce sera Troyes qui recevra, en 2006, ses amis espérantistes des villes jumelées.


Nous n'avons pas participé à la rencontre de 2004 qui avait lieu à Tata (HU).


En 2003, la rencontre a eu lieu à Darmstadt du 29 mai au 1er Juin.

Remise du cadeau d'Espéranto 10 à nos amis du groupe de Darmstadt (mai 2003)


 
Rencontre des espérantistes des villes jumelées de Troyes, Alkmaar, Darmstadt et Chesterfield (mai 2002)