BIENVENUE SUR LE SITE DE ESPERANTO 10
L'ESPÉRANTO DANS LE DÉPARTEMENT DE L'AUBE

QUELQUES NOUVELLES SÉLECTIONNÉES PARMI TANT D'AUTRES
(Dernière mise à jour le 09/06/2010)

Pour en savoir plus, visitez  esperanto-sat.info, ou encore Esperanto France




Choisissez votre article- L'UNESCO rend hommage à L.L. Zamenhof
- Wikipedia en espéranto
- L'Union Européenne communique en espéranto
- Le Dalaï-Lama a distribué Tintin en espéranto
- Le Conseil de l'Europe collabore avec UEA
- L'espéranto en pratique
- Rapport du Professeur François Grin
-"Le Monde Diplomatique" en espéranto
- La journée Européenne des Langues



26 septembre : Journée Européenne des langues


A l'initiative du Conseil de l'Europe (Strasbourg), la Journée européenne des langues est célébrée chaque année le 26 septembre depuis 2001. Les 800 millions d'Européens dans les 47 États membres du Conseil de l'Europe sont encouragés à apprendre plus de langues, à tout âge, tant à l'école qu'en dehors.
Convaincu que la diversité linguistique est une voie vers une meilleure communication interculturelle et l'un des éléments clé du riche patrimoine culturel du continent, le Conseil de l'Europe soutient le plurilinguisme à travers toute l'Europe. C’est une démarche juste mais coûteuse et surtout irréaliste. Qui, en effet, peut apprendre et parler les 43 langues nationales utilisées en Europe ?
Que serait l’unité des Etats Unis avec 43 langues différentes ? Avant l’Euro, avoir une langue d’échange commune aurait probablement été un bien meilleur socle pour la construction d’une identité européenne.Officiellement, les 23 langues officielles de l’Union Européenne sont égales, mais dans la pratique, une seule d’entre elles est favorisée au niveau de la Commission Européenne : l’anglais.
Dans la pratique aussi, les anglophones de naissance sont privilégiés au niveau des instances européennes. Ceci aboutit à une discrimination entre les différents peuples constituant l’Union, ce qui est contraire aux objectifs démocratiques qui sont la raison d’être de l’Union Européenne.
Toutefois, pour que la diversité ne soit pas un frein à la communication, une langue commune est souhaitable. Communiquer à l'échelle globale et sur un pied d'égalité, sans pour autant s'immiscer dans la vie privée des peuples, telle était l'idée du Dr Zamenhof lorsqu'il formula les bases de la langue espéranto en 1887. Langue auxiliaire facilitant l’apprentissage ultérieur des autres langues, l’espéranto préserve les langues maternelles tout en instaurant un véritable dialogue interculturel car il permet de sortir de la confrontation entre différents espaces linguistiques.
Le peuple le plus puissant n'impose plus sa langue en se cachant derrière des « raisons pratiques », et ne s'arroge plus une position privilégiée sur le marché des idées, de l'enseignement, de la recherche, de l'édition et de la production cinématographique.
L'espéranto est une solution reconnue par l'Unesco depuis 1987 mais elle avait le désavantage d'être inconnue pour beaucoup de personnes.
De plus en plus, l'espéranto est visible dans l'espace public notamment sur internet et les réseaux sociaux. Il est en train de passer de « rien » à un « peu ». Pour toutes ces raisons, être moderne au 21ème siècle, c'est communiquer dans beaucoup de langues ET en espéranto.


Rapport du professeur François Grin

L’espéranto est pris en considération dans le rapport du professeur François Grin
établi à la demande du Haut Conseil de l'Évaluation à l'École
et
publié le 13 octobre 2005 sous le titre
"L’enseignement des langues étrangères comme politique publique".

Extrait concernant l'utilisation de l'espéranto : "Deux conditions sont toutefois critiques pour son succès :
- premièrement, un très gros effort d’information, afin de surmonter les préventions qui entourent cette langue - et qui sont en général basées sur la simple ignorance - et d’aider les mentalités à évoluer ;
- deuxièmement, une véritable coordination entre États en vue de la mise en œuvre commune d’un tel scénario. Quatre-vingt cinq pour cent de la population de l’Europe des 25 y a un intérêt direct et évident, indépendamment des risques politiques et culturels que comporte l’hégémonie linguistique.
"

Le document complet est téléchargeable en pdf sur
<http://cisad.adc.education. fr/hcee/documents/rapport_Grin.pdf>
Un extrait du rapport publié sur le site de SAT-Amikaro est téléchargeable ici au format PDF (184 Ko)


À quand l'enseignement de l'espéranto à l'école ?

En principe, lorsque l'on commande un rapport d'expert, c'est pour s'inspirer de ses conclusions et découvrir des propositions ignorées auparavant... Quelles seront les orientations prises par le Haut Conseil de l'Évaluation à l'École ?


WIKIPEDIA EN ESPERANTO

Plus de 98.000 articles en espéranto (avril 2008) sont à ce jour publiés sur la partie espéranto
du site de l'encyclopédie libre "Wikipedia".

http://eo.wikipedia.org/wiki/

Ce qui place l'espéranto parmi les langues les plus utilisées sur ce site.

 Ce qui prouve la vitalité de la langue internationale utilisée dans tous les domaines des connaissances humaines.

Qui a dit que l'espéranto était une langue morte et sans intérêt ?



Voyage en anglophonie

La langue anglaise étant très utilisée dans les relations internationales, que l'on soit d'accord ou non c'est un fait que l'on constate, cela ne signifie pas pour autant que les anglophones se désintéressent de l'espéranto. En effet, le développement de l'espéranto est identique dans tous les pays, qu'ils soient anglophones ou non. Voici quelques exemples qui le démontre :

******************************************************************************************************

* Un créateur de mode des USA (Portland) s'est entiché de l'espéranto, qu'il est en train d'apprendre.
Adam Arnold a même décidé de nommer "espéranto" sa nouvelle ligne de vêtements...que vous pourrez découvrir en visitant son site

* Des diplomates qui utilisent l'espéranto :
- M. Ralph Lindsay Harry, ancien ambassadeur d'Australie à l'Onu et dans divers pays.
- M. Seán Ó Riain, aujourd’hui en poste à Bruxelles, après avoir été ambassadeur d’Irlande à Berlin, est en outre président de
l'Union Européenne d’Espéranto (EEU)
(Nota: En Irlande, l'anglais est la seconde langue officielle).

* Pays anglophone, le Nigeria accueillera pour la première fois, du 15 au 17 décembre 2006, un congrès d'espéranto à Badagry, dans
l'État de Lagos.

* C'est un espérantiste britannique, M. Tim Morley qui a pris l'initiative de faire traduire les bulletins d'information de la Présidence européenne en espéranto.

* Un cours officiel pour la formation d'enseignants d'espéranto sera bientôt proposé en plus d'autres langues à l'"University of
New South Wales" de Sidney, qui figure parmi les plus prestigieuses d'Australie.
A la fin du cours, l'étudiant recevra une qualification professionnelle, approuvée et reconnue par le gouvernement local, qui lui
permettra d'enseigner l'espéranto professionnellement et même de recevoir un soutien financier pour l'enseigner. La durée du
cours est de 6 mois.

Pour plus d'informations, en anglais :
http://www.lang.unsw.edu.au/teacher_education/index.htm

* L'Esperanto-Asocio de Britio (Association Britannique d'Espéranto) a produit, en novembre dernier, un document qui mérite la plus vaste diffusion possible dans le plus grand nombre possible de langues. Il peut être vu en anglais sur :
http://www.springboard2languages.org/home.htm
Son auteur est une enseignante de langues, Angela Tellier, qui recommande de la nommer "Lingvo-lanchilo" ( = quelque chose qui permet de se lancer, un tremplin linguistique) . Sa proposition concerne l'apprentissage de l'espéranto dans les écoles primaires puis son utilisation comme enseignement préparatoire (propédeutique) afin que les élèves, ayant réussi dans cette phase d'approche des langues, puissent choisir une langue étrangère.

* Les stations de radio "3zzz" en Australie (http://www.3zzz.com.au/staging/default.aspx) et "radio Verda" au Canada (http://radioverda.com/) émettent régulièrement en espéranto.

* De nombreux auteurs anglophones publient leurs oeuvres originales en espéranto : Marjorie Boulton (Angleterre), John Francis et William Auld (Ecosse) (récemment décédé) , Edwin de Koch (Afrique du Sud), Brendon Clarck et Bertram Potts (Nouvelle-Zélande), Trevor Steele (Australie) etc........ etc ..........

* Au cours des dernières années, le nombre des établissements secondaires et supérieurs où l’on enseigne l’Espéranto en Amérique du Nord s’est accru à cause de l’intérêt croissant pour les affaires internationales. Les Facultés et Universités où l’Espéranto est matière officielle à examen comprennent l’Université d’État de San Francisco, l’Université de Californie à San Diego, l’Université Brigham Young, l’Université de Principia (Illinois), l’Université du Sud-Illinois à Edwardville, l’Université d’Illinois à Urbana-Champaign, Wilmington College (Ohio), et l’Université de Sherbrooke (Québec)  Il existe un enseignement officieux de l’Espéranto dans beaucoup d’écoles communales, et un enseignement officiel a été entrepris récemment à New York et à Philadelphie.

* Avec 85 délégués de l'UEA, les Etats-Unis se placent en quatrième position parmi les pays qui proposent une aide bénévole pour les usagers de l'espéranto.

**************************************************************************

Les quelques exemples cités, suffisent à démontrer que la langue anglaise et l'espéranto ne sont pas concurrents voire adversaires, mais, au contraire, qu'un grand nombre de nos amis anglophones estiment que l'espéranto est une langue à vocation internationale qui présente plus d'avantages que la langue anglaise pour la compréhension entre les peuples.


L'espéranto dans la pratique


L'espéranto est utilisé de plus en plus pour des applications concrètes, voir par exemple ces deux nouveaux sites :

http://www.edzperanto.org est un site qui permet aux espérantophones hommes et femmes de trouver l'âme soeur ......

http://www.eklaboru.com/ est un site dédié à l'emploi où vous trouverez des propositions d'embauche et des CV.

 L'espéranto et la société Triballat

Echanger avec ses filiales à l'étranger en Espéranto. C'est l'idée pour le moins originale d'Olivier Clanchin. Toujours avide d'innovation, le président de Triballat(1) vient de monter à Rennes la structure Entreprises Espéranto. Objectif de ce groupe de réflexion : apprendre à ses équipes les bases de la langue universelle. Une prouesse rendue possible grâce à une méthode créée de toutes pièces par des spécialistes. "On va la tester sur des opérateurs de l'outil de production en Italie". Si cela fonctionne, Olivier Clanchin pourra lui-même converser en Espéranto avec les italiens. Depuis un an, il essaie en effet de se réserver un peu de temps pour apprendre la langue. Et en famille !"

(1) La société Triballat (1000 travailleurs) vient d'acheter la société italienne Integralimenti, laquelle sera sa première filiale étrangère, sans compter ses bureaux commerciaux en Italie et en Espagne. Triballat a été parmi les premières à lancer des aliments "bio" (SojaSun, Vrai, Petit Billy...) à l'échelle industrielle en France.

extrait du "Journal des Entreprises d'Ille-et-Vilaine" (France)

 Philippe Berizzi - 10/02/2009 14:06:26


LE "MONDE DIPLOMATIQUE" EN ESPÉRANTO

Depuis plusieurs années déjà le " Monde Diplomatique " est publié en différentes langues , 17 au total, dont l'espéranto.
Chaque mois, cette édition spécialisée du " Monde " fait le point sur l'actualité des relations internationales.

En choisissant l'espéranto comme langue de communication, "Le Monde Diplomatique " élargit ainsi son audience aux pays où l'on parle une langue dite minoritaire (par ex: le maltais, le hongrois, l'estonien, le slovène, etc....) qui ne disposent pas de traduction spécifique (pour ne citer que des langues européennes).
En choisissant la langue internationale espéranto, "Le Monde Diplomatique" permet l'accès à l'information pour tous ceux qui auront fait l'effort d'apprendre une langue-pont qui respecte toutes les autres langues sans en imposer aucune, préservant ainsi l'identité culturelle de chaque peuple ainsi que son langage.

Cela semble si simple et si évident que l'Union Européenne ferait bien de s'en inspirer !

Accédez à cette édition en cliquant sur l'image ci-dessus.


Le Dalaï-lama a distribué Tintin en espéranto

Le Dalaï-lama, le guide spirituel de nombreux boudhistes tibétains, a donné cette année le prix « Lumière de vérité » à la fondation Hergé pour l'œuvre de bande-dessinée « Tintin au Tibet ». En lien avec la cérémonie, on distribua aux participants des exemplaires de l'édition de l'ouvrage en langue espéranto. Il semble qu'aucun Espérantiste n'assistait à la cérémonie, mais selon un non-espérantiste présent, la version en espéranto fut distribuée « avec l'espoir, qu'un jour nous parlerions tous la même langue ». Le prix « Lumière de vérité » est distribué chaque année par la Campagne Internationale pour le Tibet. Les personnes et institutions qui le reçoivent, ont apporté « une contribution significative à la bataille des tibétains pour les Droits de l'Homme et la Liberté ».

D'après Libera Folio


Le Conseil de l'Europe collabore avec UEA à propos d'évaluation linguistique

A la suite d'une collaboration entre le Conseil de l'Europe, UEA, l'initiative internet edukado.net et la Ligue Internationale des Educateurs Espérantistes (Internacia Ligo de Esperantistaj Instruistoj – ILEI), une nouvelle brochure normative au sujet des examens linguistiques est apparue le 30 janvier 2007 au catalogue en ligne du service de librairie d'UEA. La parution de cette brochure est importante pour l'unification du système d'examens en Espéranto et la terminologie relative, déclare un des principaux acteurs du projet, Katalin Kováts. Mais selon elle, le fait que le Département Linguistique du Conseil de l'Europe de Strasbourg ait dorénavant autorisé la traduction en espéranto du document principal de ce thème et soit positivement en relation avec UEA et ILEI en tant que représentants des espérantistes du monde entier, constitue un succès particulier de la politique linguistique. En février des représentants d'UEA et ILEI participeront en tant qu'invités à un forum intergouvernemental du Conseil de l'Europe au sujet de l'évaluation linguistique.

D'après Libera Folio


L'espéranto est l'une des langues utilisées pour les communiqués de presse de l'Union Européenne

Le service d'information du gouvernement finlandais en a fait état le 28 août 2006 dans ces informations en français et en
anglais, de même que l'agence de presse néerlandaise ANP. Le quotidien gratuit néerlandais "Spits" (31 août 2006) a aussi
consacré un article à cette nouvelle sous le titre "L'U.E. envoie des courriers électroniques en latin et en espéranto". Il s'agit
uniquement de bulletins hebdomadaires qui s'ajoutent eux informations diffusées principalement en anglais et en français et,
en moindre mesure, d'autres langues dont le latin.

"J'approuve entièrement cette utilisation symbolique du latin par l'UE sous la présidence de la Finlande pour nous rappeler, 
à nous européens, notre histoire commune et notre héritage culturel. Cependant, nous considérons aussi le présent et l'avenir,
et il est vrai que bien plus de personnes en Europe parlent et utilisent l'espéranto que le latin" dit l'espérantiste britannique Tim
Morley, à qui est venue l'idée que le bulletin officiel de nouvelles devrait paraître aussi en espéranto.
Tim Morley a donc rapidement constitué une équipe de traducteurs espérantistes de divers pays et contacté le directeur du site
officiel du gouvernement finlandais pour demander s'il serait possible de publier une version en espéranto du bulletin.
Le directeur a immédiatement donné son accord. Les premiers bulletins en latin on tout de suite été traduits en espéranto et mis
en ligne sur le site : http://conspectus.wordpress.com/ .


L'UNESCO REND HOMMAGE AU CRÉATEUR DE L'ESPÉRANTO

 Dans le cadre des célébrations de l’Année Internationale des Langues
et du 150e anniversaire de la naissance du Dr Lejzer Ludwik Zamenhof,
les Délégations permanentes de la Lituanie et de la Pologne auprès de l’UNESCO, en collaboration avec l’Association Universelle d’Espéranto, ont organisé le 15 décembre dernier une conférence intitulée
"
l'Espéranto, langue équitable" à la Maison de l’UNESCO, 125, avenue de Suffren à Paris. 



Allocution de
M. Louis Zaleski Zamenhof
Petit-fils de L.L. Zamenhof

Inventée et codifiée par Zamenhof, cette langue auxiliaire répondait selon lui au besoin inné des hommes de communiquer au-delà des barrières linguistiques, facilitant ainsi le dialogue interculturel.
Elle reste toujours l’instrument du dialogue pour près de deux millions de personnes.
Rappelons que Ludwik Lejzer Zamenhof (1859-1917) était un médecin ophtalmologue né dans une famille juive à Bialystok,
ville polonaise de l’ancien grand-duché de Lituanie.
La langue d'usage de sa famille était le yiddish et le russe mais également le polonais et l’allemand.
Il est connu pour avoir établi les bases de la langue construite espéranto.
Le nom de la langue vient de son pseudonyme, "Docteur Esperanto".

Une délégation de "Esperanto 10" a participé à cet hommage.