BIENVENUE SUR LE SITE DE ESPERANTO 10
L'ESPÉRANTO DANS LE DÉPARTEMENT DE L'AUBE

Sinjoro Urbestro, Gesinjoroj, karaj Geamikoj,

Monsieur le Maire, Mesdames Messieurs, chers Amis,

Tout d'abord je vais m'adresser aux enfants pour les remercier d'avoir si bien chanté dans la langue créée par Louis Lazare Zamenhof : l'Espéranto. Qu'ils se souviennent pour toujours qu'ils ont à portée de mains, plutôt à portée de la langue un formidable outil utilisé pour communiquer avec le monde entier, comme le prouvent tous ces messages reçus par la mairie de Sainte Savine en Espéranto... mais rassurez-vous: nous les avons bien sûr tous traduits...

Tutkore mi treege dankas vin, Sinjoron Urbestron, ankaù la Komunuman Konsilion.

De tout coeur je vous remercie infiniment, Monsieur le Maire, ainsi que votre Conseil Municipal.

Louis Lazare Zamenhof, médecin de la fin du 19ème siècle, a eu l'idée géniale de construire sa langue à partir des racines les plus utilisées dans les langues européennes, contrairement au volapuk qui existait déjà à l'époque et qui n'a pas connu le même essor que l'Espéranto. Ces origines européennes n'ont pas empêché les Japonais ou les Chinois d'avoir un réel engouement pour cette langue qui leur offre un pont vers les langues occidentales et donc nos cultures. Il va sans dire que ce pont est à double sens et s'ouvre aussi devant nous.

A partir de ces racines connues pour la plupart d'entres nous ici présents, Zamenhof a construit une langue simple mais précise, logique, facilement accessible à tous comme vous pourrez vous en rendre compte lors de cette exposition pendant ces trois jours. Le fait de n'être la langue d'aucun pays confère à l'Espéranto sa neutralité, permettant ainsi à chacun d'échanger ses idées d'égal à égal par de nombreuses publications, par correspondance ou par internet mais mieux encore de visu! A chacun sa langue maternelle et une langue commune pour communiquer avec le reste du monde: l'Espéranto... un vrai passeport !

Ce jour est aussi pour nous l'occasion de fêter le centenaire de la naissance du premier groupe espérantiste de l'Aube, le 24 octobre 1903, par Fernand Doré, avec Madame Bablon et Monsieur Gaucher, ceci 2 ans avant le premier congrès international qui a eu lieu... en France à Boulogne sur Mer.

Je vous invite tous à participer à notre causerie-débat qui aura lieu ici même cet après-midi à 17h, avec Philippe Bérizzi, président d'Espéranto lie de France, au cours de laquelle nous tenterons de répondre à vos questions.

Parmi les éminents espérantistes français, le linguiste Georges Kersaudy parle et comprend une cinquantaine de langues; c'est son dernier ouvrage que je vous remets modestement pour remercier les Saviniens du grand coup de pouce qu'ils viennent de donner à l'Espéranto.

 

Dans la langue du coeur,

bonvenon en esperantujo !

Bienvenue dans le monde espérantiste !

 

le 18 octobre 2003

Michèle Guingouin

Présidente d' Esperanto 10

8 rue de la Mission

10 000 TROYES tél 03 25 7562 30